Ce n’est pas Salman Rushdie qui pose problème. Ce sont les musulmans.

Le romancier Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques, vient d’être fait chevalier par la reine d’Angleterre. Un ministre pakistanais a estimé qu’au vu des provocations littéraires de Rushdie et de ses blasphèmes envers l’islam, il n’y avait rien d’étonnant à ce que les musulmans s’offusquent de son anoblissement, et manifestent leur colère par des attentats-suicides. (…) En tant que musulmane, je me sens indignée par l’absurdité de telles réactions. (…)

Dans ce contexte, il est grand temps d’en finir avec l’hypocrisie qui gangrène l’islam. Ce n’est pas Salman Rushdie qui pose problème. Ce sont les musulmans. [lire le texte intégral]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Leave a Comment »

« Nous ne pouvons pas imputer nos maux les plus ignobles à l’Amérique. Le cancer commence chez nous. »

«Nous sommes en crise et nous entraînons le monde entier avec nous.» Tel est le cri d’alarme que lance Irshad sous la forme d’une ardente lettre ouverte à ses coreligionnaires et à l’Occident. Selon elle, la principale différence entre le monde musulman et l’Occident, c’est la liberté de penser. Cette interdiction de penser est, selon elle, le véritable problème du monde musulman.

Est-ce une coïncidence si l’économie et la situation des droits de l’homme dans les pays musulmans se traînent loin derrière le reste de la planète? Qu’il soit traduit moins de livres dans le monde arabe en mille ans qu’en Espagne chaque année? Que la majorité des réfugiés du monde viennent de pays musulmans et que la plupart des guerres civiles opposent des musulmans? «Nous ne pouvons pas imputer nos maux les plus ignobles à l’Amérique, lance Irshad Manji. Le cancer commence chez nous.»

Le contact avec le judaïsme lui procure de l’étonnement: interprétations diverses de la Torah, débats incorporés dans le Talmud, découverte lors d’un voyage en Israël d’une presse libre et variée. «En comparaison, dit Manji, la plupart des musulmans considèrent le Coran comme un document à imiter plutôt qu’à interpréter», car ils y voient un livre parfait, dicté entièrement par Dieu plutôt qu’inspiré.

Elle implore les Occidentaux : «Votre silence ne nous rend pas service», clame-t-elle. L’occident, dit-elle, se laisse endormir par l’idée de multiculturalisme et est trop tolérant face à une religion aux tentations totalitaires.[lire tout l’article]

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur « Nous ne pouvons pas imputer nos maux les plus ignobles à l’Amérique. Le cancer commence chez nous. »

Islam : la menace vient d’Europe

« Les journalistes occidentaux sont trop prudents. Ils n’osent pas poser les questions qui fachent. Cette ignorance de l’occident est une forme de racisme dans le pire sens du terme, et le fondamentalisme s’en sort trop facilement (…) Le Jihad est un phénomène en progression à l’Ouest. Je reçois plus de menaces de mort venant d’Europe de l’Ouest que du monde arabe. Beaucoup de ces menaces viennent de Scandinavie et de Norvège » [lire tout l’article]

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Islam : la menace vient d’Europe

Mon professeur passait son temps à maudire les femmes et les juifs

J’ai grandi en suivant deux écoles, l’école publique laïque et, plusieurs fois par semaine, l’école islamique (la madrassa). J’ai eu du mal à concilier le monde ouvert et tolérant de l’école publique avec celui, rigide et bigot, de la madrassa.

Ma première question à la madrassa fut “pourquoi les femmes ne peuventelles pas diriger les prières ?“ En grandissant, je n’ai pas cessé de poser des questions dérangeantes : “si le coran a été révélé au Prophète comme un message de paix, comment se fait-il qu’il a commandé à son armée de tuer une tribu juive dans son ensemble”? Vous pouvez imaginer combien mes questions irritaient au plus haut point mon professeur qui passait son temps à maudire les femmes et les juifs !

Je suis arrivée à l’impasse ultime quand j’ai demandé des preuves de la conspiration juive contre l’islam. Cette dernière question, posée à 14 ans, me conduisit à la porte. [texte complet]

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Mon professeur passait son temps à maudire les femmes et les juifs

Je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu.

Mon livre « The trouble with islam » (le problème avec l’islam) est une lettre ouverte où j’aborde :
• l’infériorité de traitement des femmes dans l’islam ;
• l’antisémitisme, que tant de musulmans embrassent sans retenue ;
• la persistance de l’esclavage dans des pays islamiques.

Chaque foi à ses littéralistes. Les chrétiens ont leurs évangélistes. Les juifs ont leurs ultra-orthodoxes. Même les bouddhistes ont leurs fondamentalistes. Mais l’islam est la seule religion où le littéralisme est répandu. Lorsqu’il y a des abus, la plupart des musulmans n’ont pas de clefs pour discuter, débattre ou réformer.

Les mensonges que nous trouvons pour excuser [les dérives de l’islam] sont trop gros. Au début de mon livre, je dis que je suis une “refuznik musulmane”. Cela ne signifie pas que je refuse d’être musulmane, mais que je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu. [texte complet]

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu.

Placer Mahomet sur un piédestal relève de l’idolâtrie

Un combat féroce a éclaté entre l’Union européenne et le monde musulman suite à la publication de caricatures du prophète Mahomet. Un journal norvégien et un autre, français, ont repris les dessins et, en réponse, des émeutiers musulmans s’en sont pris aux missions scandinaves en Syrie, au Liban et en Iran. Un prêtre italien a été tué en Turquie, les ambassadeurs de plusieurs pays musulmans ont été rappelés de Copenhague, les produits danois sont boycottés et le drapeau danois brûle.

Les élites arabes adorent ce genre de controverses qui détournent les masses de la colère contre les injustices locales. Le ministre de la Justice des Émirats arabes unis a parlé de terrorisme culturel. L’Arabie saoudite ne respecte pas les autres religions mais souhaite que l’islam soit respecté.

Le Coran suggère que c’est à Allah et non aux musulmans de juger ceux qui ne respectent pas l’islam. Placer Mahomet sur un piédestal relève par ailleurs de l’idolâtrie. Je suis moitié féministe, moitié musulmane. Si on se moque d’une féministe, elle ne menace pas de vous tuer. Les musulmans devraient faire de même. [texte complet]

Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Placer Mahomet sur un piédestal relève de l’idolâtrie