Je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu.

Mon livre « The trouble with islam » (le problème avec l’islam) est une lettre ouverte où j’aborde :
• l’infériorité de traitement des femmes dans l’islam ;
• l’antisémitisme, que tant de musulmans embrassent sans retenue ;
• la persistance de l’esclavage dans des pays islamiques.

Chaque foi à ses littéralistes. Les chrétiens ont leurs évangélistes. Les juifs ont leurs ultra-orthodoxes. Même les bouddhistes ont leurs fondamentalistes. Mais l’islam est la seule religion où le littéralisme est répandu. Lorsqu’il y a des abus, la plupart des musulmans n’ont pas de clefs pour discuter, débattre ou réformer.

Les mensonges que nous trouvons pour excuser [les dérives de l’islam] sont trop gros. Au début de mon livre, je dis que je suis une “refuznik musulmane”. Cela ne signifie pas que je refuse d’être musulmane, mais que je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu. [texte complet]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Je refuse de rejoindre une armée d’automates au nom de Dieu.
%d blogueurs aiment cette page :